Liposuccion et cryolipolyse deux solutions radicales contre la graisse rebelle

liposuccion complete 29 Comments

On fait du sport, on s’obstine à manger. La bonne volonté nous aide à perdre quelques kilos, mais, il y cette graisse rebelle qui persiste malgré tout.  Et c’est vraiment très gênant de ne pas avoir une silhouette parfaite après tous les efforts fournis. Il vaut mieux donc faire appel à une liposuccion et se débarrasser des amas graisseux une fois pour toute.

L’avantage de cette opération esthétique révolutionnaire est qu’elle ne laisse aucune cicatrice apparente sur le corps. Cerise sur le gâteau, elle peut se pratiquer au moyen d’un geste non invasif, ce qui présente une réelle prérogative aux personnes ayant la phobie du bistouri. Faut-il supprimer les surcharges graisseuses à l’aide d’une liposuccion ou faire appel à une cryolipolyse ?  Découvrez la différence entre les deux techniques et faites votre propre choix !

La liposuccion conventionnelle

La liposuccion ou la lipoaspiration se propose d’éliminer les bourrelets graisseux localisés dans une ou dans plusieurs régions du corps. Le procédé consiste à introduire à travers des micro-incisions des canules mousses ayant chacune un bout arrondi perforé. Un circuit fermé est lié à ces tubes extrêmement fins. Ce circuit émet une pression négative qui permet d’aspirer toutes les couches des cellules graisseuses. Une peau de qualité, se rétracte convenablement ce qui permet d’avoir un résultat surprenant.

La liposuccion plusieurs endroits du corps : le ventre, les genoux, l’abdomen, le menton, l’intérieur des cuisses, la culotte de cheval, les hanches, les seins, les bras ou encore le dos. Cette intervention esthétique se déroule sous anesthésie générale. Elle requiert peu de convalescence et offre des résultats immédiats.

La liposuccion médicale

L’objectif de la cryolipolyse tout comme la liposuccion conventionnelle est d’éliminer les amas graisseux persistant malgré les régimes et la pratique du sport. Le principe de l’intervention est le suivant : détruire les amas graisseux à l’aide d’une température très froide. Ce procédé se fait au cabinet du chirurgien esthétique et ne nécessite pas la pratique d’une incision.

Concrètement, le plasticien applique sur la zone à traiter une ventouse qui expose la peau à une température froide de 2°C. Une fois refroidies, les cellules adipeuses se désolidarisent et s’autodétruisent. Les déchets seront par la suite évacués par l’organisme. D’habitude, la cryolipolyse réussit à éliminer 40% des adipocytes situés au niveau de la région traitée. On commence à percevoir le résultat après un mois de l’intervention, lorsque qu’une apoptose se produira : les cellules graisseuses ne se renouvellent plus. Après 60 jours les améliorations apparaissent nettement.